Porter plainte après un cambriolage

Se faire cambrioler : désemparement, voilà ce qu’inspire dans telle situation le constat d’avoir été démuni. L’imagination nous joue souvent des tours et dans pareil cas, savoir qu’un inconnu, malotru s’est introduit dans votre cocon, votre univers génère le sentiment douloureux d’avoir été abusé.

Même si nos réflexes sont quelque peu altérés en ce cas, le premier des réflexes à adopter est bien celui du dépôt de plainte auprès du commissariat de police de votre commune de résidence, et si vous êtes en vacances, auprès du commissariat de police de votre lieu de vacances. Le dépôt de plainte constitue la preuve de constatation de l’infraction. Deux possibilités s’ensuivent : les fonctionnaires de police se déplacent chez vous pour procéder aux premières constations d’effraction et vol de vos biens et relèvent éventuellement une série d’empreintes (si elles sont identifiables et exploitables) ou alors ils prennent en note votre récit de constatation des premières traces d’effraction et de ce que vous avez clairement identifiés comme ayant été dérobés.

Une fois le dépôt de plainte effectué, vous avez en votre possession un récépissé de dépôt de plainte que vous aurez à adresser à votre compagnie d’assurance (celle là même qui assure votre habitation) dans un délai de 48 heures. Une fois passé ce délai, si votre dépôt de plainte n’a pas été transmis à votre assureur, il refusera de prendre en charge un quelconque remboursement.

Dans le cas du respect de ce délai de deux jours, un expert (envoyé par votre compagnie d’assurance) se déplacera à votre domicile ultérieurement, généralement dans un temps raisonnable après le cambriolage afin de constater les conditions dans lesquelles le ou les cambrioleurs se sont introduit chez vous.

A l’issue de sa visite, un rapport d’assurance est rédigé et est décisionnaire quant au niveau de prise en charge des pertes générées par le vol et l’effraction.

Un conseil : conserver dans la mesure de possible les factures de vos biens les plus onéreux, sinon toutes les factures. Seules ces factures permettent de prouver de manière irréfutable votre possession des biens volés et ainsi en permettre une couverture financière.

Pour éviter d’avoir à porter plaine pensez à acheter une alarme

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *