Porter plainte après un cambriolage

Se faire cambrioler : désemparement, voilà ce qu’inspire dans telle situation le constat d’avoir été démuni. L’imagination nous joue souvent des tours et dans pareil cas, savoir qu’un inconnu, malotru s’est introduit dans votre cocon, votre univers génère le sentiment douloureux d’avoir été abusé.

Même si nos réflexes sont quelque peu altérés en ce cas, le premier des réflexes à adopter est bien celui du dépôt de plainte auprès du commissariat de police de votre commune de résidence, et si vous êtes en vacances, auprès du commissariat de police de votre lieu de vacances. Le dépôt de plainte constitue la preuve de constatation de l’infraction. Deux possibilités s’ensuivent : les fonctionnaires de police se déplacent chez vous pour procéder aux premières constations d’effraction et vol de vos biens et relèvent éventuellement une série d’empreintes (si elles sont identifiables et exploitables) ou alors ils prennent en note votre récit de constatation des premières traces d’effraction et de ce que vous avez clairement identifiés comme ayant été dérobés.

Une fois le dépôt de plainte effectué, vous avez en votre possession un récépissé de dépôt de plainte que vous aurez à adresser à votre compagnie d’assurance (celle là même qui assure votre habitation) dans un délai de 48 heures. Une fois passé ce délai, si votre dépôt de plainte n’a pas été transmis à votre assureur, il refusera de prendre en charge un quelconque remboursement.

Dans le cas du respect de ce délai de deux jours, un expert (envoyé par votre compagnie d’assurance) se déplacera à votre domicile ultérieurement, généralement dans un temps raisonnable après le cambriolage afin de constater les conditions dans lesquelles le ou les cambrioleurs se sont introduit chez vous.

A l’issue de sa visite, un rapport d’assurance est rédigé et est décisionnaire quant au niveau de prise en charge des pertes générées par le vol et l’effraction.

Un conseil : conserver dans la mesure de possible les factures de vos biens les plus onéreux, sinon toutes les factures. Seules ces factures permettent de prouver de manière irréfutable votre possession des biens volés et ainsi en permettre une couverture financière.

Pour éviter d’avoir à porter plaine pensez à acheter une alarme

Comparatif alarme maison: Filaire?

alarme-cambriolageQu’est ce qu’une alarme ?

Une alarme est un dispositif d’alerte électronique, visant à avertir les propriétaires ou le voisinage qu’une effraction vient d’être commise. Elle est également le moyen le plus efficace de faire fuir les cambrioleurs, prenez en compte que 95% des cambrioleurs prennent la fuite en cas de déclenchement d’une alarme.

Il existe 2 grandes familles d’alarme : Alarme Filaire et Alarme sans fil

Alarme Filaire:

Comme son nom l’indique, l’alarme filaire consiste à relier la centrale au différents détecteurs (infra-rouge, détecteur de mouvement, détecteur magnétique) par des câbles électriques.

Cette spécificité possède des avantages et des inconvénients:

Esthétique :

En effet puisqu’il faut passer les câbles! Il va falloir soit passer par les corniches de plafond, soit s’habituer à voir des fils dans les angles des murs. (L’idéal serait de prévoir le réseau électrique lors de la conception ou de la réalisation de gros travaux de tranchées dans les murs).

La pose de l’alarme filaire :

Installer une alarme filaire demande une certaine connaissance de l’électronique et de l’électricité, mais également de posséder l’outillage adéquat.

Cette conception implique également de prévoir les plans d’installation de fils, de détecteur, de zone de protection, car étant fixe il est difficile de la déplacer.

Cependant, tout n’est pas négatif, car si ce type d’alarme devient de plus en plus délaissé par les particuliers (pour les raison si dessus), elle est toujours préférée par les professionnels en raison de sa fiabilité et du niveau de protection qu’elle offre.

Fiabilité:

Les informations d’alertes ou de commandes entre le détecteur et la centrale passant par les câbles, les interférences radio deviennent nul. (Votre voisin ne déclenchera pas votre système en mettant en route le sien).

Puisque tout est relié par câbles, pas d’ondes radio donc pas de piles (Pas de stock et de remplacement de pile à prévoir).

Protection:

Elle est très difficile à pirater de l’extérieur (Interférence).

Zone de couverture:

Les zones de couverture dans ce cas dépendent de la longueur du câble et non de la portée de l’onde radio. Cet avantage est aussi vrai pour l’agencement de la maison, vous n’êtes plus dépendants de l’épaisseur des murs, des cloisons, des coins et recoins.

Enfin, le prix!:

Sachez que le prix de votre alarme dépend évidemment de la superficie de votre habitation (Nombres de détecteurs!), mais qu’en règle générale, à prestation égale, le tarif est moins onéreux.

Pour conclure, ce type d’alarme est à conseiller vivement pour une habitation en construction, pouvant de ce fait prévoir le passage de la câblerie.

Comparatif alarme maison: Sans fil ?

alarme-cambriolageUne alarme sans fil consiste à relier la centrale aux différents détecteurs (infra-rouge, détecteur de mouvement, détecteur magnétique) par ondes radios, on parle ici de liaison radio. Comme vu dans l’article ALARME FILAIRE, cette spécificité possède des avantages et inconvénients:

Esthétique de l’alarme sans fil

Il ne faut plus passer les câbles! Donc plus de gros travaux de saignée dans les murs et de fils apparents, mais attention cette version dépend de la charge de vos piles:

Des piles ou des câbles? Des câbles ou des piles!

La pose:

Un large choix d’alarmes sans fil est à votre disposition aujourd’hui sur le marché et il est possible de choisir suivant votre cas des systèmes d’alarmes à installer soi-même. Ces alarmes pour la plupart reconnaissent les ondes qu’elles émettent et ce paramètrent automatiquement, simplement en appuyant sur le bouton marche.

Ainsi la pose se limite uniquement à fixer les différents détecteurs sur les murs, les portes, les fenêtres et en raison de la simplicité d’exécution, il est recommandé de le faire soi-même. (gestion du budget)

Fiabilité:

Fiabilité, c’est là le hic! Un grand choix d’alarmes est effectivement à la disposition du public, mais attention, le grand choix n’offre pas toujours les mêmes prestations, le même sérieux et les mêmes garanties.

Beaucoup de systèmes d’alarmes sans fil ont la particularité de se déclencher, soit sans raison et les voisins en ont vite assez ou on contraire de ne pas toujours le faire. En effet, il ne faut pas oublier que les détecteurs sont faits de multiples composants électroniques et que la fiabilité de ces derniers dépend de leurs qualités.

Préférez alors soit de grandes marques dont la fiabilité n’est plus à faire, soit une marque qu’un voisin ou un ami possède chez lui depuis plusieurs années et ça sans problème.

Protection:

Ce type d’alarme communique par ondes radios et certains «génies» de l’électronique ont trouvé des moyens de pirater ces ondes. (scanner émetteur, télécommande à variation de fréquence)

Encore une fois, seules les grandes marques possèdent des dispositifs anti-piratage.

Zone de couverture:

Ici la zone de communication entre les différents détecteurs et la centrale ne dépend plus de la longueur du câble mais de la portée des ondes et de l’agencement de votre habitat. En effet la distance de communication diffère d’une maison à une autre en raison de la conception des murs, de l’architecture et des matériaux employés. Sachez cependant qu’il existe pour certaines marques des modules intermédiaires d’expansion.

Le Prix :

Le prix est dans l’ensemble plus onéreux qu’un système d’alarme filaire, si vous désirez un système de qualité. Vous trouverez ici et là des prix attractifs, mais malheureusement des produits approximatifs et d’une fiabilité incertaine.

Pour conclure, ce type d’alarme est plébiscité par le grand public pour sa facilité d’installation et sa conception «nomade» en cas de déménagement, mais elle reste cependant en dessous d’une alarme filaire et d’un coût supérieur.

Comment sécuriser une porte d’entrée ?

alarme-cambriolageProtéger l’issue la plus vulnérable de votre maison

La porte d’entrée, si elle ne possède pas d’origine tous les agrès nécessaires de protection, représente l’ouverture la plus vulnérable de votre habitation; n’oublions pas que 80 % cambrioleurs passent par cette issue.

Il est possible d’améliorer facilement la capacité de votre porte a faire face aux agressions extérieures, en y apportant, ici et la , des moyens de renforts:

Les cornières anti-pinces

Cet élément de défense , qui se présente comme une cornière en métal , empêches le passage du tourne vis ou du « Pied de biche » entre la porte et le bloc porte.

Protèges Gonds

Ce dispositif protège la porte d’un éventuel soulèvement (Passage du pieds entre le sol et la porte), visant a dégonder la porte de son bloc porte.

Protèges cylindres

Cet organe de sécurité protège la serrure de l’effraction par crochetage,perçage, casse et arrachement de son cylindre. Même un cylindre de bonne facture reste fragile.

Le verrou

Le verrou permet facilement de multiplier les points d’encrages mais multiplie également les clefs.

Serrure Multi point

La serrure Multi point se compose de plusieurs élément visant, suivant La qualité et son nombre de points d’encrage, a retarder ou empêcher l’entrée par effraction.

(Les serrures possèdent comme les portes leur propre certification A2P, par le Centre National de Protection et de Prévention)

La gâche est une pièce métallique qui fixée au chambranle de la porte accueille le pêne de la serrure.(la gâches peut être centrale ,haute,basse et annexe en fonction du nombre de point d’encrage ).

Le pêne est la parti mobile de la serrure qui, s’engageant dans la gâche,immobilise la porte.Ce mécanisme peut être compléter par un système de tringle.

Le nombre de point d’encrage (3,5,6) détermine le niveau de protection de votre porte, le minimum de point d’encrage est estimé a 3.( Haut,milieu et bas).

Cylindre de haute sécurité:

Le cylindre est l’âme de la serrure, l’organe le plus déterminant de votre protection.

En bref rien ne sert d’équiper votre porte avec les options si dessus si votre cylindre est de mauvaise qualité ou vulnérable, se dernier doit au minimum être certifié anti-arrachement pour lutter contre les cambriolages. Attention, le cylindre ne doit pas dépasser.

Blindage plat:

le blindage, consiste a appliquer sur la porte face extérieur une plaque d’acier 15/15° (1,5 mm d’épaisseur). Les fixations de la tôle devront être accessible que de l’intérieur !

(Attention : ce dispositif alourdi considérablement le poids de votre porte ce qui implique d’ajouter une paumelle ou de renforcer ces dernières).

Mais cette sécurisation ne vous empeche en rien d’installer une alarme

Alarme maison, quels sont les différents détecteurs ?

alarme-cambriolageNous avons vu dans les précédents articles que nous avions des avantages et des inconvénients à choisir une alarme filaire ou une alarme sans fil. Les différences étant présentées il ne vous reste plus qu’à opter pour l’une ou l’autre, mais il reste encore à déterminer avec quels détecteurs vous allez composer votre dispositif d’alerte.

Les différents détecteurs

Le détecteur magnétique:

Le détecteur magnétique est un dispositif électronique composé de 2 éléments reliés une fois en place par un champs magnétique continu. Une fois armé, si l’on sépare les deux éléments de quelques millimètres, le détecteur envoie alors un signal d’alerte à la centrale et déclenche ainsi la sirène.

Ce type de détecteur est employé pour protéger les ouvertures que sont les portes et fenêtres.

Les détecteurs Infrarouges:

Le détecteur infrarouge est le dispositif que l’on remarque le plus dans une maison (et cela devient une arme supplémentaire si l’on peut le voir par la fenêtre, effet de dissuasion). Cet élément permet de sécuriser, suivant son emplacement, de grandes zones de couverture. C’est l’un des outils les plus efficace de votre dispositif. Ce dernier fonctionne par la brusque différence du «spectre» de température entre deux zones, en bref retenez que cela fonctionne par rayonnement thermique.

Détecteur de passage ou barrière infra rouge:

Le détecteur de passage permet de sécuriser une zone de passage non fermée par une porte ou une fenêtre, une sorte de clôture invisible qui, si elle est franchie déclenche une alarme. C’est dans le fonctionnement: un émetteur qui envoie un faisceau à un récepteur qui, lorsqu’il est coupé, envoie une impulsion électrique à la centrale .

Détecteur de chocs:

Le détecteur de choc est, comme son nom l’indique, un dispositif qui réagit aux chocs que l’on assèneraient par exemple à une vitre ou une surface sensible.

Détecteur de bruit:

Le détecteur de bruit ou de bris de glace, se déclenche en fonction de la fréquence ou du volume d’un son.

Les sirènes d’alarme

Les sirènes intégrées:

En règle générale, pour ne pas dire en totalité, les centrales d’alarme possèdent une sirène intégrée au bloc principal. D’une puissance d’une centaine de DB, elles sont l’élément majeur d’une alerte,car non seulement elle peuvent alerter le voisinage en votre absence, faire fuir les cambrioleurs, mais également rendre insupportable son écoute. (Il est difficile de rester dans un local où l’alarme retentie.

Les sirènes flash:

Ces sirènes ont le double emploi de prévenir par le son qu’elles dégagent mais aussi par la vue. En effet ce dispositif est équipé d’un gyrophare ou d’une lampe dite flash afin de localiser visuellement l’origine de l’alerte. Certaines sirènes intégrées ne s’entendent pas de l’extérieur en raison de «l’étouffement du son» par les murs et la multiplication des fenêtres doubles vitrages. Il est donc nécessaire de doubler l’alerte en apposant ce dispositif a l’extérieur.(De plus, elles sont souvent à rechargement solaire).

Vous voici maintenant informé des options que votre alarme doit avoir au minimum, il ne vous reste plus qu’à disposer au mieux ces détecteurs afin d’obtenir une couverture de zone optimale.

Règles élémentaires de sécurité.

alarme-cambriolagePour se protéger des cambriolages, se sécuriser, il existe des règles de bon sens, en voici quelques unes :

Le portail:

Fermez le portail à clef.

Vous devez impérativement empêcher les rôdeurs de pénétrer sur votre propriété. Une clôture c’est votre première protection contre l’agression extérieure. Malheureusement, certains d’entre nous ne ferment pas le portail d’entrée et de ce fait offre la possibilité aux voleurs de mener plus en avant la quête recherchée.

Attention aux visiteurs !

Nous avons vu que tous les visiteurs n’ont pas tous des intentions positives!

Certains travaillent à vous observer et à noter vos faits et gestes, donc soyez vigilant sur l’agissement des personnes qui ne sont pas connues du quartier (repérage).

N’ouvrez pas votre porte !

Agents des télécommunication, de la poste, EDF,GDF, agent immobilier…Tous ne sont pas forcement ce qu’ils prétendent être.

Assurez vous alors avant d’ouvrir que l’individu devant vous est respectable: tenue, uniforme, carte de service, rendez-vous non programmé. Si vous avez un doute, laissez la chainette ou entrebâilleur de porte en place.

Sécuriser sa porte est le premier réflexe de tout propriétaire.

Boite aux lettres

Lors de vos absences, voyez avec votre voisinage pour le ramassage du courrier. Une boite aux lettres bien garnie est le signe d’un congé prolongé.

Répondeur Téléphonique

N’indiquez jamais sur votre message d’accueil que vous êtes absent pour une longue période, cela serait donner aux cambrioleurs une information décisive.

Téléphone

Aujourd’hui avec le téléphone portable, vous avez la possibilité de faire suivre vos appels et ainsi de répondre aux communications de votre domicile.

Fenêtre, baie vitrée, fenêtre de toit

Pour une courte durée d’absence, fermer ces issues mêmes si elles sont à votre jugement hors de portée. Il y a toujours à proximité, une gouttière, arbre, mur sur lesquels il est possible de s’appuyer pour grimper jusqu’à vos ouvertures.

Outils et cabane de jardin

Sécurisez un minimum la cabane de jardin, car si évidemment elle ne renferme pas vos valeurs elle stock des outils que l’on pourrait utiliser pour commettre l’effraction de votre résidence principale.(Fixer et entreposer l’échelle)

Objets de valeurs

«La cambriole, c’est un métier», ne sécurisez pas vos valeurs dans des caches que vous pensez sûres !

L’armoire à linge, le réfrigérateur, le dessous de lit, la machine à laver, la boite à gâteaux, le four, les WC, ventilation…Enfin toutes les cachettes que vous pensez être secrètes, ne le sont pas…la preuve!

Alarme: option générateur de fumée!

alarme-cambriolageNous avons vu précédemment qu’il existait dans le commerce plusieurs détecteurs anti intrusions pouvant, si ils sont stratégiquement placés, donner l’alerte. Si dans 95 % des cas le déclenchement d’une alarme provoque la fuite des malfrats, il n’en reste pas moins que 5 % poursuivent le larcin.

Un déclenchement d’alarme, même si il est relié à un transmetteur téléphonique (propriétaire, forces de police ou entreprise privée) laisse cependant une marge de manœuvre de quelques minutes pour rechercher vos valeurs et les emporter.

Un ingénieux dispositif existe aujourd’hui pour compliquer la tâche des voleurs:

Le générateur ou diffuseur de fumée !

Un générateur de fumée est un accessoire qui sous l’influence d’une impulsion électrique, (Ordonnée par un détecteur) diffuse une fumée très opacifiante (brouillard) entrainant une perte de visibilité, une perte de repère et ajoute à l’environnement (sirène 100/110 décibels) un élément nouveau de stress !

Le cambrioleur, ne pouvant plus localiser les objets convoités et ne distinguant plus clairement sa zone d’effraction ne pense plus qu’a prendre la fuite.

Cette fumée suivant les différents articles proposés peut être soit simplement opacifiante ou même si elle n’est pas dangereuse pour l’homme, être irritante pour les yeux et la gorge. (Ne laisse aucun dépôt ni odeur persistante.)

Cet appareil de nouvelle génération est disponible soit d’origine, suivant les marques d’alarme soit en annexe de votre alarme existante. En effet, même si votre dispositif ne le prévoyait pas a la base, il est possible d’y «greffer» cette annexe. (Emplacement slot sirène supplémentaire).

Encore une arme défensive dans votre arsenal!

Système d’alarme : Normes exigées par l’assureur

alarme-cambriolageSe Protéger contre le vol :

Se protéger contre le vol, ainsi que nous l’avons précédemment évoqué, est une garantie pour vous de ne pas supporter le coût des pertes éventuellement causées par le larcin, mais aussi pour votre assureur de ne couvrir le remboursement de vos pertes que si votre habitation est protéger par un système d’alarme.

Garantie contre le vol : le système d’alarme

Les contrats d’assurance prévoient donc, de façon quasi immédiate, que la couverture d’un vol dont vous seriez victime ne pourraient être garantie que si votre habitation est protégée par un système d’alarme répondant à des critères spécifiques. Précisons que cette garantie contre le vol est souvent assortie de conditions suspensives! Conditions réalisables ceci étant : nous parlons ici, par exemple, du fait de ne pas avoir omis de fermer votre porte d’entrée à clef ou d’avoir fermé vos volets…

Votre assureur et les systèmes d’alarme

Il peut arriver que votre assureur exige l’installation d’un système d’alarme. Cela concernera notamment les cas où la valeur du capital déclarée excède 10 000€ environ.
Dans l’hypothèse où vous auriez pour obligation de procéder à l’installation d’un système d’alarme, qui peut revêtir divers formes (détecteurs, sirène, caméras vidéos…), il est recommandé de privilégier les modèles d’alarme conformes aux normes visées par la Fédération Française des sociétés d’assurance (FFSA), vous permettant notamment de pouvoir bénéficier d’une minoration de votre prime d’assurance.

La Fédération Française des sociétés d’assurance

Dans le domaine des assurances maison, c’est ainsi que les normes certifiées par la FFSA imposent, entre autres, que votre système d’alarme doive être certifié NF A2P 2 boucliers, la centrale d’alarme doit, quant à elle, être inaccessible, et donc installée à 2m40 au moins du sol ou enfermée dans un local vérouillé…

Une serrure de haute sécurité: la barre transversale.

alarme-cambriolageLa barre transversale est un dispositif de fermeture destiné à condamner, une fois verrouillée, la porte d’entrée.

Ce mécanisme de fermeture est composé d’une barre blindée (Acier), traversant la totalité de la largeur de la porte (généralement au centre), et venant se verrouiller sur des gâches fixées à la maçonnerie de chaque coté de la porte. Cette structure est verrouillée par une serrure centrale dont le cylindre reste modifiable.

Cette nouvelle protection complémentaire à l’alarme est disponible sur plusieurs largeurs de porte. Adaptable sur les portes en bois ou en acier (Métal),tirante ou poussante droite ou gauche, elle se décline en plusieurs dimensions de 73 à 103 cm et en plusieurs épaisseurs de 3,5 à 5 cm.

Ce dispositif de protection est un élément de haute sécurité empêchant les effets de levier et les tentatives d’arrachements.

Disponible en plusieurs teintes suivant les marques: blanc, marron et laiton, elle peut être utilisée également comme un verrou extrêmement solide.

Une option possible: entrebâilleur de porte.

Les détecteurs de fumée

alarme-cambriolageEn France, toutes les deux minutes un incendie se déclare et les causes peuvent être multiples mais sachez qu’un incendie sur trois est d’origine électrique.

Beaucoup se demandent si les détecteurs de fumée sont obligatoires.

En cas d’incendie, vous disposez de moins de 5 minutes avant que ce dernier devienne incontrôlable: lors de la première minute, 1 verre d’eau suffit pour maitriser le feu, il faudra 1 seau d’eau dans la deuxième minute puis, dans la troisième minute seule une citerne d’eau pourra éteindre le feu.

Quelques chiffres:

  •  Chaque année 2500 000 déclarations pour sinistres incendie sont faites aux assureurs.
  • Toutes les 2 minutes, un incendie se déclare.
  • Au cours de sa vie, 1 Français sur trois sera victime d’un incendie.
  • C’est pour les enfants de moins de cinq, la deuxième cause de mortalité dans le secteur des accidents domestiques.
  • Chaque année 800 décès/ 10 000 victimes.
  • En France durant l’année 2010, 1200 personnes ont consulté les hôpitaux suite à un incendie domestique.

Si les chiffres parlent d’eux mêmes, on comprend aisément que la rapidité d’intervention est primordiale et que la détection des fumées est indispensable.

Cette détection et alerte peut être faite par les DAFF. (Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée).

Il existe aujourd’hui 2 systèmes pour détecter les fumées:

Le détecteur optique de fumée :

Le détecteur de fumée optique est composé d’une cellule photoélectrique et est le seul détecteur reconnu et autorisé en France (Norme NF).

Fonctionnement: une LED émet un faisceau lumineux qui éclaire une chambre obscure de détection. Dans cette chambre, est disposé une cellule photoélectrique (récepteur), qui transforme ce faisceau lumineux en un courant électrique de faible intensité. En cas d’incendie, la fumée pénètre dans la chambre obscure, le faisceau se reflète sur les particules de fumée et vient «stimuler» la cellule réceptrice, ce qui déclenche la sirène (piezzo).

Le détecteur ionique:

Le détecteur ionique existe depuis plus de 50 ans mais contient une substance radioactive (de très faible intensité. En France, les détecteurs ioniques sont interdits pour tout usage domestique.

En 2015, les occupants de logement, les locataires ou propriétaires seront tenu (Obligatoire) d’installer (faire installer), vérifier et entretenir au moins un détecteur de fumée (NF).