Alarme maison, quels sont les différents détecteurs ?

alarme-cambriolage

alarme-cambriolageNous avons vu dans les précédents articles que nous avions des avantages et des inconvénients à choisir une alarme filaire ou une alarme sans fil. Les différences étant présentées il ne vous reste plus qu’à opter pour l’une ou l’autre, mais il reste encore à déterminer avec quels détecteurs vous allez composer votre dispositif d’alerte.

Les différents détecteurs

Le détecteur magnétique:

Le détecteur magnétique est un dispositif électronique composé de 2 éléments reliés une fois en place par un champs magnétique continu. Une fois armé, si l’on sépare les deux éléments de quelques millimètres, le détecteur envoie alors un signal d’alerte à la centrale et déclenche ainsi la sirène.

Ce type de détecteur est employé pour protéger les ouvertures que sont les portes et fenêtres.

Les détecteurs Infrarouges:

Le détecteur infrarouge est le dispositif que l’on remarque le plus dans une maison (et cela devient une arme supplémentaire si l’on peut le voir par la fenêtre, effet de dissuasion). Cet élément permet de sécuriser, suivant son emplacement, de grandes zones de couverture. C’est l’un des outils les plus efficace de votre dispositif. Ce dernier fonctionne par la brusque différence du «spectre» de température entre deux zones, en bref retenez que cela fonctionne par rayonnement thermique.

Détecteur de passage ou barrière infra rouge:

Le détecteur de passage permet de sécuriser une zone de passage non fermée par une porte ou une fenêtre, une sorte de clôture invisible qui, si elle est franchie déclenche une alarme. C’est dans le fonctionnement: un émetteur qui envoie un faisceau à un récepteur qui, lorsqu’il est coupé, envoie une impulsion électrique à la centrale .

Détecteur de chocs:

Le détecteur de choc est, comme son nom l’indique, un dispositif qui réagit aux chocs que l’on assèneraient par exemple à une vitre ou une surface sensible.

Détecteur de bruit:

Le détecteur de bruit ou de bris de glace, se déclenche en fonction de la fréquence ou du volume d’un son.

Les sirènes d’alarme

Les sirènes intégrées:

En règle générale, pour ne pas dire en totalité, les centrales d’alarme possèdent une sirène intégrée au bloc principal. D’une puissance d’une centaine de DB, elles sont l’élément majeur d’une alerte,car non seulement elle peuvent alerter le voisinage en votre absence, faire fuir les cambrioleurs, mais également rendre insupportable son écoute. (Il est difficile de rester dans un local où l’alarme retentie.

Les sirènes flash:

Ces sirènes ont le double emploi de prévenir par le son qu’elles dégagent mais aussi par la vue. En effet ce dispositif est équipé d’un gyrophare ou d’une lampe dite flash afin de localiser visuellement l’origine de l’alerte. Certaines sirènes intégrées ne s’entendent pas de l’extérieur en raison de «l’étouffement du son» par les murs et la multiplication des fenêtres doubles vitrages. Il est donc nécessaire de doubler l’alerte en apposant ce dispositif a l’extérieur.(De plus, elles sont souvent à rechargement solaire).

Vous voici maintenant informé des options que votre alarme doit avoir au minimum, il ne vous reste plus qu’à disposer au mieux ces détecteurs afin d’obtenir une couverture de zone optimale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *